cropped-header12.jpg


 Le témoin :  Lakhdar Belloumi (Algérie)

Lakhdar Belloumi est né le 29 décembre 1958 à Mascara (Algérie).

Lakhdar Belloumi par <a href="http://www.oldschoolpanini.com">Old School Panini</a>

Lakhdar Belloumi par Old School Panini

Révélé très tôt par le club de sa ville, le GC Mascara (après une pige au SCAF El-Khemis, Belloumi ne reste qu’une saison avant de rejoindre le MC Oran avec lequel il termine meilleur buteur du championnat alors qu’il n’a pas 20 ans.

Ses grands faits d’armes, Belloumi les accomplit avec la sélection. En 1980,  élu attaquant du tournoi, il conduit l’Algérie en finale de la CAN (perdu face au Nigéria) avant de se réveler au grand monde en menant l’Algérie en quart de finale des Jeux Olympiques. L’année suivante, ses buts contribuent à la qualification de la sélection pour sa première Coupe du Monde et lui permettent de décrocher le Ballon d’Or Africain. Il participe à deux Coupes du Monde, perd une nouvelle CAN en 1988 face au Nigéria et raccroche les crampons 11 ans plus tard.

Après sa retraite sportive il devient entraîneur.  Lakhdar Belloumi est élu quatrième meilleur footballeur africain du siècle derrière Weah, Milla et Abedi Pelé.

Lire sa chronique


Ce qu’il faut retenir

Augmentation du nombre de participants, nouveau formats, nouveaux scandales.

Anecdotes


L’équipe de France

france1982La Suède 58 aura marqué une génération, Espagne 82 en marquera une autre. 34 ans après l’exploit suédois, l’équipe de France tutoie de nouveau les sommets, frôle une finale et pose la première pierre d’une décennie de légende. L’acte fondateur est ici.

Son parcours


La finale

Coupe du Monde en Europe, finale européenne. L’inattendue Italie défie l’habitué des finales : l’Allemagne.

La finale