Sur le terrain

Le Soudan, en refusant de jouer Israel lors du dernier tour de qualification de la zone AFC/CAF (pour des raisons politiques – le conflit israelo-palestinien qui avait provoqué les retraits de la Turquie, de l’Egypte et de l’Indonésie lors des tours précédents) a contribué à l’élimination d’Israel. En théorie qualifié, Israel se verra forcé par la FIFA de disputer un match de barrage contre une équipe de la zone Europe (la FIFA ne voulant pas de qualifié sans jouer). La Belgique désignée par tirage au sort refusera, c’est donc le Pays de Galles qui sera désigné et se qualifiera. Ce sera la première et dernière participation du Pays de Galles à une Coupe du Monde.

Première participation de l’Union Soviétique, retour de l’Argentine en Coupe du Monde.

Pour la première fois, l’Italie n’est pas qualifiée pour une phase finale. Ce sera la seule absence de l’histoire de la Nazionale.

Tous les matchs de chaque journée sont joués à la même heure, à l’exception de la Suède lors de la phase de groupe afin de permettre aux fans se rendant sur les autres rencontres de pouvoir suivre leur sélection nationale à la télévision.

12 sites accueillent les matchs. C’est un record. La rencontre Hongrie – Mexique, disputée à Sandviken reste le match disputé le plus au nord de l’histoire.

Just Fontaine

Just Fontaine

René Bliard blessé, Just Fontaine est finalement choisi pour jouer le rôle du buteur français. Il inscrit 13 buts en six matchs, record historique jamais égalé. Fontaine sera le premier à marquer face au Brésil dans cette édition 1958.

Bien que la FIFA déclare une affluence de 20 000 spectateurs pour le match de barrage Pays de Galles – Hongrie, suite au boycott des fans protestant contre l’exécution d’Imre Nagy, la veille du match, il n’y aura que 2 823 spectateurs.

Bobby Collins inscrit le 500e but de l’histoire de la Coupe du Monde.

Brésil – Angleterre est le premier 0-0 de l’histoire. Il aura fallu attendre le 116e match !

Pelé devient le joueur le plus jeune à inscrire un but en finale d’une Coupe du Monde. Au cours du match, Liedholm devient le joueur le plus âgé à marquer en finale d’une Coupe du Monde. Les deux records tiennent encore.

La finale reste celle avec la plus petite affluence de l’histoire (51 800 spectateurs).

Le but inscrit par Liedholm en finale permet à la Suède de devenir la première équipe à mener au score face au Brésil dans cette édition. Son avantage tiendra 5 minutes.


En dehors du terrain

La Coupe du Monde 1958 est le sujet d’un hoax célèbre. Dans son faux documentaire Konspiration 58, Johan Löfstedt, fait intervenir plusieurs témoins venant exposer et démontrer un fait réel : la Coupe du Monde 58 n’a pas eu lieu en Suède mais est le fruit d’une coopération entre la CIA et la FIFA afin d’expérimenter le pouvoir de la propagande par la télévision. Bien que totalement faux, le documentaire est en fait un exercice de style comme l’expliquera son réalisateur, l’absence de message d’avetissement lors de sa première diffusion fera naître une théorie aujourd’hui encore vivace chez les conspirationnistes.

Le « documentaire » est à découvrir ici :

Conspiracy’58 from Stavro Filmproduktion on Vimeo.