header1


 Le témoin :  Lucien Laurent (France)

Lucien Laurent est né le 10 décembre 1907 à Saint-Maur-des-Fossés.

Lucien Laurent

Lucien Laurent

Il fait ses débuts au Cercle Athlétique de Paris avec son frère Jean et participe à la finale de la Coupe de France 1928. En 1930, toujours avec son frère, il rejoint le FC Sochaux-Montbéliard pour devenir « footballeur-ouvrier ». Son club lui accorde un congé spécial pour participer à la Coupe du Monde alors qu’il est devenu international 4 mois plus tôt.

Après celle-ci, il reste deux saisons à Sochaux avant de devenir professionnel au Club Français. Il connaîtra plusieurs clubs (CA Paris, FC Mulhouse, FC Sochaux, Stade Rennais UC (où il retrouve son frère), RC Strasbourg) avant que la guerre éclate. Il s’installe alors à Besançon pour y devenir entraîneur-joueur et y finir sa carrière. Entraîneur seulement jusqu’en 1950, il se retire alors du monde du football pour s’occuper d’une brasserie.

Lucien Laurent est décédé le 11 avril 2005 à l’âge de 97 ans.

Lire sa chronique


Ce qu’il faut retenir

Première Coupe du Monde oblige, plusieurs faits vont marquer l’histoire de la compétition. De la construction des stades au premier but, les principaux évènements qui ont marqué cette édition uruguayenne.

Anecdotes


L’équipe de France

france1930

Convoquée à la hâte après la décision tardive de la fédération de faire le voyage uruguayen, l’équipe de France entre dans l’histoire en disputant le premier match.

Son parcours


La finale

Leur deux meilleures équipes du monde sont au rendez-vous de la première finale de l’histoire. Au Centenario, l’Uruguay reçoit son voisin argentin.

La finale